Comment choisir un vélo à assistance électrique: guide d’achat

Alors qu’ils ont longtemps été réservés à une clientèle bien spécifique, les vélos à assistance électrique sont aujourd’hui très performants et rejoignent des cyclistes plus diversifiés que jamais. On retrouve maintenant des vélos à assistance électrique dans les principales catégories de vélos, allant du vélo hybride, au vélo de route, en passant par le vélo de montagne. Alors que vous cherchiez de l’assistance pour votre trajet jusqu’au bureau, ou simplement pour la balade, il existe très certainement un modèle qui correspond à vos besoins.

L’anatomie d’un vélo à assistance électrique

Un vélo à assistance électrique comprend un moteur logé dans la roue arrière ou dans le pédalier, ainsi qu’une pile qui sert à l’alimenter. Une interface de contrôle au guidon permet d’ajuster le niveau d’assistance et de surveiller l’état de la pile. De plus, on retrouve généralement sur la plupart des modèles un mode d’assistance à 100% permettant de ne pas pédaler. Les vélos à assistance électrique ont une vitesse maximale réglementée à 32 km/h.

Depuis quelques années, la tendance est aux moteurs centraux logés dans le pédalier, car ces derniers offrent un fonctionnement plus raffiné et permettent une répartition optimale du poids. Le comportement du vélo s’en trouve donc amélioré, et c’est d’ailleurs pour les mêmes raisons que les piles sont de plus en plus intégrées au tube oblique du cadre (downtube).

Par ailleurs, les vélos à assistances électrique sont généralement équipés de pièces plus résistantes et adaptées au poids plus élevé des composantes électriques. On retrouve ainsi des roues plus solides, des pneus plus larges et résistants, en plus d’un cadre conçu pour soutenir le poids du moteur et de la pile.

Les marques Bosch et Shimano produisent la majorité des moteurs électriques.

L’autonomie des piles

L’autonomie d’un vélo électrique est directement liée à la puissance de la pile utilisée. Plus la capacité de la pile est grande, plus la distance parcourue sur chaque charge sera élevée. Par contre, comme les piles sont dispendieuses, un vélo doté d’une pile plus puissante aura un prix de vente supérieur.

Les piles actuelles possèdent une durée de vie variant de 500 à 1000 cycles de charge, et selon les conditions, le poids et la température, une charge peut vous assister de 50 à 110 kilomètres. Le temps de charge d’une pile est d’environ 4 à 5 heures en moyenne lorsque celle-ci est à plat. Ce temps varie selon la marque de la pile et sa capacité.

Les types de vélos électriques

Vélos urbains et hybrides

Le vélo électrique hybride ou urbain est adapté aux besoins de cyclistes souhaitant faire des randonnées plus longues en tout confort. L’assistance électrique permet d’augmenter ses distances parcourues, de gravir les côtes avec aisance et affronter le vent sans sourciller. Vous aurez la tranquillité d’esprit de savoir que même fatigué, revenir à la maison se fera sans accro.

De plus, une géométrie axée sur le confort vous permet de rouler dans une position plus droite, plus confortable. Un vélo comme le Electra Townie Go! est très bien adapté à une utilisation récréative pour les cyclistes ayant le confort en tête

Pour les cyclistes souhaitant transiter au travail à vélo, un vélo plus rapide doté d’une position plus sportive favorisera un transport rapide et efficace. Vous arriverez au travail frais et dispos, en plus de réduire votre temps de transit. Les vélos Trek Super Commuter, Giant Quick-E+ et Cannondale Quick Neo sont de bons exemples de vélos adaptés au transit.

Vélos électriques spécialisés

Pour les besoins plus spécifiques, certains manufacturiers comme Trek et Giant produisent des vélos de route et de montagne à assistance électrique. Évidemment, ces produits spécialisés sont beaucoup plus dispendieux à cause des systèmes plus performants qu’ils requièrent, mais les cyclistes plus sérieux sauront les apprécier.

Le Trek Powerfly et le Trek Dual Sport+ sont de bons exemples de vélos de montagne à assistance électrique. Côté vélo de route, Giant offre le ToughRoad GX E+ pour ceux qui recherchent un vélo de route traditionnel.

Avec les vélos à assistance électrique, il devient possible d’atteindre vos objectifs et à repousser vos limites. Alors que ce soit pour suivre la cadence, pour passer les côtes avec aisance ou simplement avoir la possibilité de faire des sorties plus longues, il y a un vélo électrique pour vous.

Trek Powerfly

Magasiner les vélos à assistance électrique

Laissez-vous tenter par notre vaste sélection de vélos électriques et venez en faire l’essai dans l’un de nos magasins situés à Blainville, Brossard et Laval.

    2 Responses

    1. Michel Larouche

      Je possède un TREK Dual Sport II sur lequel mon odomètre affiche plus de 2000 KM et ce vélo est une merveille. La seule chose que je dois surveiller c’est l’usure du pneu. C’est un vélo robuste avec un système de freinage grandement efficace. Je présente un poids de 230 livres et la batterie est largement suffisante pour l’utilisation urbaine ainsi que quelques escapades hors-route.
      Je le recommande sans hésitations et regrette de na pas avoir acheté un tel vélo avant cette année.
      Je maintiens une moyenne hebdomadaire de 100 km
      Michel Larouche

    2. Rémi Thibault

      Je voudrais savoir si je peux utiliser mon VAE l’hiver dans les rues de Montréal, sales et salées. Les garanties s’appliquent-elles dans nos hivers, par exemple celle de Bosch sur son moteur Active System? Risque-t-on d’endommager le système d’entrainement? Doit-on le faire nettoyer plus souvent?

      J’en ai assez de voir des photos de bicycles dans le désert ensoleillé comme les annonces de chars. Je fais du vélo dans une ville ordinaire, sur des rues sales, et souvent quand il pleut. Pourquoi ne pas mettre de « vraies » photos…

    Leave a Reply